• Répliques

     

    Aujourd'hui, on compte quelque 400 communes ayant délibéré contre l'installation du compteur Linky (alors que les communes de France ne sont pas encore toutes investies  par Enedis).

    En Soule, huit communes ont déclaré leur refus à ce jour : Tardets, Laguinge, Lichans, Ossas, Etchebar, Trois-Villes, Haux et Musculdy (Enedis a programmé la pose de ses compteurs en 2019 en Haute-Soule et en 2021 dans le canton de Mauléon).

     

    Une ordonnance d'un tribunal administratif enfin favorable à une commune

    [Si vous voulez télécharger un document présenté sous la forme ci-dessus, cliquez sur le signe Droit  (en haut à droite). Il vous mènera sur une autre fenêtre qui présente le document en plus grand (sous cette forme, les liens hypertextes sont par ailleurs actifs). Si vous cliquez une nouvelle fois sur ce signe dans cette nouvelle fenêtre, la machine vous proposera le téléchargement (enfin !).]

     

     

    La fronde

     

    Répliques

     

    Journal Sud-Ouest  31 mai 2017

     

    Le communiqué de la municipalité de  Chauconin-Neufmontiers (Seine et Marne) à ses administrés
    Cette commune a délibéré contre l'installation des compteurs communicants mais les installateurs persistent.

    Un retraité relaxé de "violences" après avoir expulsé un technicien Linky de chez lui

     

    Un courrier adressé au Président de la République et aux ministres par une cinquantaine de Maires
    (d'abord sous Hollande puis renouvelé le 4 juin 2017, sous Macron)
    En bas de courrier, la liste des communes réfractaires et celle des collectifs anti-Linky à ce jour.


     

     

     

    Délibération de la commune de Tardets-Atharratze


    En mars 2017, le conseil municipal a annulé cette délibération pour la remplacer par le protocole proposé par le cabinet Artemisia décrit sur la page "Droit" de notre site.

     

    Délibération de la commune de Laguinge-Liginaga—Restoue-Astüe


    Ici aussi, en mars 2017, le conseil municipal a annulé cette délibération pour la remplacer par le protocole proposé par le cabinet Artemisia décrit sur la page "Droit" de notre site.

     

    Délibération de la commune de Lichans-Lexantzü